Comment déterminer le rendement d’un bien immobilier loué

L’immobilier est par excellence un domaine très productif si l’on sait s’y prendre. Dans l’investissement locatif par exemple, il est important de connaître les notions de rendement locatif du placement avant de se lancer. Un calcul rapide peut être effectué pour avoir une estimation de ses revenus annuels en rapport avec l’immeuble loué, tout en tenant compte du montant initial investi. Vous découvrirez dans cet article comment se fait le calcul de la rentabilité locative.

Définition de la rentabilité locative

Le rendement est une notion importante dans tout processus d’investissement locatif, en ce sens que c’est un indicateur clé de la réussite du placement. Il permet la détermination du ratio des revenus annuels de la location par rapport au montant de l’investissement. Exprimée en pourcentage, c’est un chiffre qui aide à mesurer la productivité d’un placement. En d’autres termes, c’est un moyen pour calculer le bénéfice entre l’opération locative effectuée et les loyers engendrés par an.

Comment calculer la rentabilité locative

Le calcul de la rentabilité locative peut se faire par le bailleur lui-même ou par un agent immobilier. Il fait appel aux notions de rendement locatif brut et net. La rentabilité brute est le rapport des loyers avec le coût d’achat du bien. C’est une donnée qui permet de faire une analyse du bien fondé de l’investissement. Elle donne une idée du potentiel rendement et se calcule en faisant le loyer annuel multiplié par 100 sur le montant d’achat du bien. S’agissant de la rentabilité nette, elle permet de connaître le rendement réel de l’immobilier. Pour la calculer, on utilise la même méthode que celle utilisée pour le calcul de la rentabilité locative brute. Cependant, il faut retrancher les dépenses et impôts afférents au loyer annuel avant de faire le calcul.

Le rendement locatif net prend en compte les revenus et les charges. Il permet ainsi de mieux évaluer l’issue de l’investissement. Si l’investisseur dispose d’un profil d’imposition particulier, il ajoutera au rendement net ses privilèges fiscaux.

On peut également calculer la rentabilité locative nette d’une autre manière moins compliquée et plus rapide (la méthode de Larcher). Pour cette technique, on fait le montant brut du loyer multiplié par 09 mois au lieu de 12. La valeur trouvée sera à son tour divisé par le prix d’achat du bien, le tout multiplié par 100. En fait, on estime dans ce cas les charges à 25 % des frais de loyer, c’est-à-dire la somme des loyers de 3 mois.

Usage d’un simulateur pour le calcul

Il faut reconnaître que même s’il semble simple, c’est un calcul qui peut parfois prêter à confusion. Ainsi, le calcul de la rentabilité locative peut être effectué par des simulateurs qu’on retrouve sur des sites appropriés.  Ceci a comme avantage le gain de temps et rend également plus compréhensibles vos calculs. Pour ce faire, il faut s’assurer du bon choix de son simulateur étant donné que certains n’offrent pas une gamme de services complète.

Articles similaires

We will be happy to hear your thoughts

Leave a reply